Les Briques de Sol

Tendance et Performance

Flexibilité, la brique est très adaptable par nature et se prête donc à une variété infinie de motifs. Les dispositions en « panneresse », en « épi de blé » sont les plus classiques, mais rien ne vous empêche de créer votre propre motif. Robustesse, la brique est un matériau de construction privilégié depuis des siècles, c’est qu’il y a de bonnes raisons à cela : elle est quasi-indestructible. Pérennité, les briques d’argile sont faites essentiellement de matériaux naturels. Revêtement anti-dérapant, les briques ont une surface légèrement rugueuse dont la texture offre une bonne adhérence. Charme esthétique, les briques sont associées à une impression de chaleur. Elles évoquent des temps anciens et on les considère comme un vestige d’antan, rassurant et solide. Les variations naturelles de leur teinte offrent une palette joliment nuancée.

Exemples de nos différentes briques :

Plus d’informations au 02.41.76.32.09

Lien vers tous nos tarifs OU Cliquez ici pour un devis

De très nombreux calepinages sont possibles avec la pose de briques au sol. Le choix de votre calepinage sera déterminé en fonction du format de la brique et du résultat visé. Le vaste choix de calepinages permet de se montrer très créatif !

Appareil en demi-brique

Cet appareillage est très simple et c’est donc celui qui est le plus utilisé.

Perpendiculaire

Les briques sont placées perpendiculairement aux côtés. A chaque rang, la brique est décalée de la moitié de sa longueur, de sorte que la finition demande toujours une brique entière ou une demi-brique.

Parallèle

Cet appareil est souvent appliqué aux sentiers qui peuvent être rectilignes ou sinueux. Les briques sont posées parallèlement à l’axe longitudinal du sentier.

Diagonal

Les briques sont placées sous un angle de 45°, de sorte qu’elles restent mieux en place. Cela demande toutefois plus de travail de sciage, car chaque fragment de complément doit être scié en oblique.

Appareils en tiers et en quart de brique

Ces appareils sont moins souvent utilisés. Les briques sont chaque fois décalées d’un tiers ou d’un quart de leur longueur pour la rangée suivante.

Appareil en chevron

Les briques sont placées sous un angle de 45° par rapport au bord. La finition n’est pas très facile, car il y a beaucoup de travail de sciage et la pose des extrémités est un vrai « puzzle ».

Appareil coudé

Ici, les briques sont placées à la fois perpendiculairement et parallèlement aux bords, de façon à former un « coude ». Cet appareil est très stable.

Appareil en épi ou en arête de poisson

Pour cet appareil, les briques sont placées en diagonale par rapport aux bords, de façon à former une « arête de poisson ».

Appareil en bloc

Selon les dimensions des briques, celles-ci sont placées deux à deux, trois à trois ou quatre à quatre, chaque assemblage étant perpendiculaire au précédent. C’est un pavage très décoratif pour les surfaces rectilignes et les carrés du projet.

Appareil aléatoire

Pour un résultat disparate et non structuré, on peut utiliser l’appareil aléatoire. Les briques sont alors placées à des distances aléatoires les unes des autres.

Appareil circulaire

Les briques sont placées de façon à former des cercles. Cela peut se faire de deux façons : à plat ou perpendiculairement au cercle. Dans ce dernier cas, on parle de pose sur champ. C’est une manière idéale de placer des touches en arc ou de border un cercle.

 

Pour des ambiances personnalisées :

Les commentaires sont clos.